Une filière avec plus d’un quart de siècle d’expérience

Créée en 1995, la filière « Journalisme de proximité » a permis de former près de 400 professionnels qui ont rejoint les rédactions de la presse hebdomadaire régionale. Aujourd’hui encore, ce diplôme, soutenu par le SPHR (Syndicat de la presse hebdomadaire régionale) et désormais covalidé par l’Université de Lille, est le seul en France spécifiquement dédié à ce secteur parmi les formations proposées dans les quatorze écoles de journalisme reconnues selon les critères de la CPNEJ (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi des journalistes).
Avec plus de 620 heures de cours, la licence pro Journalisme de proximité reçoit le sceau de l’Université de Lille, qui valide également la qualité des enseignements délivrés par l’ESJ Lille, une des meilleures écoles de journalisme de France et d’Europe.
 
Depuis cette 27e promotion, tous les étudiants sont en alternance dans des titres de presse hebdomadaire. De Gap à Cambrai en passant par Saint-Laurent-du-Médoc, Castres, Merdrignac ou Lure, les journaux les accueillent pour un  an, dès la mi-septembre.
 
La licence professionnelle permet de former chaque année une vingtaine d’étudiants venus de toute la France, sélectionnés sur dossier, test et entretien. Si la promotion est plus importante, des demi-groupes sont organisés pour les enseignements techniques ou demandant un suivi personnalisé. La formation est ouverte à toute personne ayant validé un diplôme de niveau Licence-2.
 
Véritable porte d’entrée au monde de la presse de proximité, la licence professionnelle est aussi le point de départ d’une carrière prometteuse pour les étudiants.
Parmi ces derniers, nombreux sont ceux qui ont rapidement gravi l’échelle hiérarchique au sein des entreprises de presse. Responsables d’édition, rédacteurs en chef voire propriétaires de leur propre titre : les responsabilités sont aussi variables que les profils de ces ex-étudiants.
Et il ne faut pas oublier non plus ceux qui ont incorporé les grands groupes de presse publics ou privés nationaux, occupant aujourd’hui des postes clés autant dans le print que le numérique, mais qui gardent en eux les valeurs de la presse de proximité.

Les fondamentaux, toujours essentiels

Ecrire, rédiger, trouver le bon angle, recouper les sources, démêler le vrai du faux, savoir raconter une histoire, illustrer avec précision… Qu’ils soient destinés à la presse écrite ou numérique, les journalistes en formation à l’ESJ Lille ne peuvent échapper aux enseignements de base qui demeurent, aujourd’hui et pour encore longtemps, indispensables à l’exercice de la profession.
C’est pourquoi la licence pro Journalisme de proximité continuera à animer, en début de formation, de nombreux ateliers d’écriture en collaboration avec des journalistes de terrain, en activité, conscients des réalités actuelles de la presse. Mais aussi désireux de faire découvrir aux professionnels de demain les nouveaux modèles de rédaction.

Des enseignements tournés vers les nouvelles technologies

En 1995, lorsque la filière fut créée, les étudiants développaient leurs pellicules noir et blanc. Aujourd’hui, ils montent sur leur smartphone, réalisent des podcasts, illustrent les pages web avec des applications inédites, manient les données globales ou hyperlocales du data-journalisme. Parce que presse de proximité ne veut plus dire presse du passé, les étudiants découvrent tout au long de leur formation des outils innovants qu’ils peuvent mettre à profit très vite dans les rédactions, pour pousser celles-ci vers l’avant.

Une filière désormais en alternance
Dès la rentrée 2021, la filière sera en alternance, avec plus de la moitié de l’année (congés déduits) en entreprise. Une évolution dans l’air du temps, en adéquation avec les demandes des rédactions, mais aussi des étudiants, qui peuvent donc désormais suivre une formation qualifiante, avec le sceau de l’ESJ Lille et de l’Université de Lille, tout en étant rémunérés.