La gazette de Montpellier souffle ses trente-cinq bougies

La Gazette de Montpellier fête ses 35 ans le 21 octobre 2022. Pour célébrer l’événement comme il se doit, elle organise un grand jeu concours artistique.

La gazette de Montpellier souffle ses trente-cinq bougies

La Gazette de Montpellier fête ses 35 ans le 21 octobre 2022. Pour célébrer l’événement comme il se doit, elle organise un grand jeu concours artistique.
Previous
Next

Rendre Hommage à un canard et un canard de bain. Le rêve d’Arthur Weasley va être réalisé par les lecteurs et lectrices de la Gazette de Montpellier pour célébrer le 35e anniversaire de l’hebdomadaire. L’objet n’a pas été choisi au hasard souligne Jean-Baptiste Decroix, rédacteur en chef de la Gazette Live et directeur développement du titre : « c’est le logo du journal depuis sa création ». Le jeu concours anniversaire consiste donc à raconter une anecdote réelle ou non concernant la « Gazette, mon petit canard ». Pas de récit à l’oral ou couché sur papier, les organisateurs demandent des créations artistiques comme des dessins, des sculptures, des poèmes ou encore des montages vidéo. Celles-ci devront être envoyées au journal avant le 24 novembre. 

Le logo de la Gazette de Montpellier : le canard jaune. screen du site lagazettedemontpellier.fr

35 ans, 35 prix à gagner. Le jeu concours anniversaire va faire des heureux. Un jury de personnalités montpellieraines issues de la politique, de la culture et de la gazette vont se réunir entre le 24 novembre et le 7 décembre pour départager les créations des candidats. Les vainqueurs seront invités à la Gazette café, le bar-restaurant crée par le journal, pour recevoir leur prix le 7 décembre au soir. Le gagnant s’envolera pour huit jours en Jordanie au Club Med, tandis que le vingtième passera une nuit au domaine de Biar à Lavérune avec sa moitié. Quant au trente-cinquième, il obtiendra deux pass annuels pour le Seaquarium du Grau-du-Roi. 

Page 1 des lots à gagner. crèdit : lagazettedemontpellier.fr
Page 2 des lots à gagner. crédit : lagazettedemontpellier.fr

La culture, la recette du succès

Si un effort créatif est demandé aux participants du jeu concours, c’est tout simplement parce que la culture est la marque de fabrique de la Gazette de Montpellier. Ses journalistes traitent l’actualité locale des musées, des expos, des théâtres et bien au-delà depuis ses débuts (40 pages dédiées dans l’hebdomadaire) en plus de l’actualité de l’agglo (40 pages également). « Notre agenda des sorties est une référence à Montpellier. On occupe une niche. C’est ce qui a fait notre succès et c’est grâce à lui qu’on est encore reconnu aujourd’hui », explique Jean-Baptiste Decroix. Il avance également la force d’être ancré au niveau local et bien connu des habitants.

« Notre agenda des sorties est une référence à Montpellier. On occupe une niche. C’est ce qui a fait notre succès et c’est grâce à lui qu’on est encore reconnu aujourd’hui » 

Jean-Baptiste DECROIX, rédacteur en chef de la Gazette Live et directeur développement de la Gazette de Montpellier

« Avec l’application, vous avez tout l’agenda en un coup d’œil »

A 35 ans, on est encore d’jeuns. Le journal le prouve bien avec ses audiences sur internet. « On a vu l’opportunité de proposer aux gens un endroit où ils pouvaient retrouver toutes les informations culturelles de la ville en même temps. Avant, il y avait un vide, il fallait naviguer sur plusieurs sites pour rassembler toutes ces données. Grâce à lagazettedemontpellier.fr et à notre application, vous avez tout l’agenda en un coup d’œil. Répondre à ce nouveau besoin sur le web a limité la perte des lecteurs du papier. Ça nous a aussi permis de vite nous installer sur internet », analyse le directeur développement de la Gazette qui emploie aujourd’hui quarante-six salariés. Il annonce que les prochains objectifs de l’hebdomadaire sont de « mettre en place de nouveaux outils sur le digital ».

Le print demeure cependant une des pierres angulaires du modèle économique du média indépendant fondé en 1987 par Pierre Serre, l’actuel PDG, et d’Henri-Marc Rossignol, le directeur de la rédaction. Les rentrées d’argent se font classiquement grâce à la publicité, aux annonces légales et à la vente des journaux dans les commerces. Quant à internet, une partie du site et de l’application sont payants.  Comme c’est le cas dans beaucoup de publications de presse, l’audience du journal montpelliérain sur le digital est plus jeune (30-40 ans) que celle du papier. L’amour de la culture à Montpellier réunit donc toutes les générations autour de son emblématique Gazette. 

Cloé VANONI

Contact

Recevez les news de l'info locale

directement par mail