Bulletin, newsletter nationale bientôt locale

Créée en 2020 par Jean Abbiateci, la newsletter d’information générale nationale vise à se recentrer sur le local, et des villes de moyenne envergure. En attendant, elle cherche toujours son modèle économique.

Bulletin, newsletter nationale bientôt locale

Créée en 2020 par Jean Abbiateci, la newsletter d’information générale nationale vise à se recentrer sur le local, et des villes de moyenne envergure. En attendant, elle cherche toujours son modèle économique.
Previous
Next

C’est un fait : les lecteurs ont de moins en moins de temps pour lire la presse. Une des parades : la newsletter, qui, après des années en disgrâce, apparaît désormais comme une solution idéale pour un média ciblé.
Jean Abbiateci a opté pour ce format. Il a créé Bulletin, avec une ligne éditoriale “positive”, c’est-à-dire des nouvelles qui ne sont pas anxiogènes. “On a un média qui se construit sur des valeurs d’usage, mais surtout sur des choses positives”, décrit le fondateur. Ancien rédacteur en chef adjoint au quotidien Le Temps en Suisse pendant quatre ans, il plaque tout et lance sa propre newsletter en 2020. “On voulait avoir un début et une fin, qui ressemble à un journal. Quelque chose qui apporte de la fraîcheur.

Le média se concentre pour l’instant sur des histoires provenant de la France entière. Mais cela devrait bientôt changer. La rédaction cherche des locaux dans des villes “entre 100 000 et 200 000 habitants”, afin d’y développer un bulletin local, à l’échelle d’une ville. “Nous voulons tester un nouveau type de newsletter, en ciblant une zone de vie réelle. »

Un modèle économique fragile

Le modèle économique des newsletters reste compliqué à trouver. Pour Bulletin, qui compte tout de même plus de 40 000 abonnés gratuits, la clé est de se diversifier. Tout d’abord, il y a des revenus annonceurs. Ce sont simplement des publicités placées en début de newsletter. L’équipe a également mis en place la possibilité pour les lecteurs de les soutenir, donc de leur donner une somme à l’année. “Nous savons que nous allons toucher seulement les plus engagés”, admet Jean Abbiateci. Deux forfaits : 35 ou 49 € par an, avec de nombreux avantages, dont des hors-séries.

Dans le souci de diversification, l’équipe a lancé un livre : “Le dico des mots extraordinaires”. En tout, plus de 1 000 exemplaires ont été vendus en à peine un mois. La dernière piste lancée récemment : une offre de formation proposée par le fondateur. Bulletin Studio propose son “expertise” sur les newsletter afin d’aider des clients à bâtir la leur. L’équipe partage également sur Linkedin quelques retours sur expérience, afin de partager et faire évoluer le monde de la newsletter. Des formations sont donc possibles, une source de revenus non négligeable. La rédaction se compose de Jean Abbiateci et quelques employés pour la partie technique et artistique, sinon les rédacteurs sont payés à la pige. 

Hugo Mougin

Previous
Next

Contact

Recevez les news de l'info locale

directement par mail